Crash test planétaire

Depuis maintenant 3 mois, nous voilà tout à coup – autant que nous sommes – devant un « crash test » planétaire, d’autant plus dangereux qu’il est – jusqu’à preuve du contraire – non sollicité! Ce morbide concours de beauté est bien sûr sélectif : comme tel, il donne lieu à toutes sortes d’analyses : géographiques, stratégiques, raciales, économiques ou encore politiques, lesquelles – in fine – classent les grandes puissances de la planète. Ainsi, plusieurs matches se disputent en ce moment même, en lieu et place des compétitions sportives (comme les JO) ou culturelles (le Salon ParisLivre ou le Festival d’Avignon), annulées dernièrement…

Passons en revue rapidement les principaux duels du moment. Il y a, tout d’abord, les Chinois /vs/ les Américains, puis les Européens /vs/ les Asiatiques, et aussi l’Afrique /contre/ le Reste du monde, les néo-Classiques (gréco-romains) /vs/ les Millenials… Ajoutons-y les Démocraties /vs/ les Autoritaires, l’Etat Providence contre les Libéraux, la Bourse de New York contre Euronext et même les autres places européennes. Sont aussi directement menacés : certaines formes d’Homme Blanc mûr, nos ancêtres les Gaulois, les “classes moyennes”, les Services Publics ou la génération «Baby-boom»… Ah, j’oubliais : l’ambitieuse réforme des retraites est d’ores et déjà inutile, vu le nombre de retraités à risque rayés des listes quotidiennement.
Du côté des vainqueurs, on trouvera : la grande Finance, l’immense Asie, les Super-Riches et les Nouveaux ultra riches, les Cliniques privées, l’École privée, les néo-post-modernes, les populismes autocratiques, les ultra-conservateurs & l’ultra-libéralisme.

Cependant, le choc des civilisations déclenché par la pandémie peut aussi sauver la planète! En effet, le confinement a ramené la pollution à son niveau d’avant 1980, et la menace d’un réchauffement global accéléré s’éloigne. La finance mondiale se retrouve purgée comme en ‘29, et peut repartir vers de nouveaux profits, désormais réellement infinis. Enfin, confinés comme nous le sommes, même une reprise de la natalité semble possible, après ce séisme démographique, que les survivants trouveront sans doute salutaire, mais rétrospectivement. À cet égard, on pourrait même parier sur 3 nouvelles cohortes de nouveaux nés : la première devrait arriver vers la Toussaint (sic!), la suivante à Noël (re-sic!), la dernière vers le Printemps 2021… Tous ces bébés, on les appellera, peut-être les « Coronalials » ou, d’un terme plus choisi, les « Confinallials ». A moins que – pour les filles tout au moins, ce ne soit… « Les Chloroquines ». Voilà un titre digne de Michel Houellebecq qui, étonnamment, n’a pas encore sorti de best-seller sur le sujet – où est sa géniale intuition sociétale ?!

Sans faire de la collapsologie de comptoir, il faut dire que les humains ont gravement mis la planète en danger, en la « persécutant » depuis des décennies! Or, à cause de la pandémie – grâce au confinement! – il semble que nous ayons choisi de la sauver in extremis, quitte à nous saborder nous-mêmes, comme Société, sinon comme espèce!

C’est ce que l’on appelle “passer de la condition humaine d’Être à celle de Néant-dertal”, comme dirait Sartre…

Quoi qu’il en soit, notre planète est possiblement « un être unique », lequel a réagi, en «créant», puis en diffusant le Coronavirus, ce qui a amené les stratégies de confinement et, avec elles, la pire crise économique du siècle, « grâce » à laquelle la menace d’un réchauffement climatique fatal est pour l’instant éloignée : faute d’extrême onction, nous aurons peut-être droit à la lombaire ponction, en guise de test ou de traitement…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :