Bruxelles, chocolats et belles pierres

La Place Royale n’est pas un endroit que l’on découvre: c’est un archétype que l’âme et les yeux du voyageur re-découvrent…

Lorsqu’on lève le regard, la pierre est si finement travaillée, que cette dentelle suspendue vous coupe le souffle. Et, quand on redescend sur terre, on est ravi par mille autres merveilles. Le chocolat, tout d’abord, qui est au goût ce que les tableaux de Delvaux ou de Magritte sont aux yeux. Chocolats qu’on vous offre dès que le seuil des exquises  échoppes est franchi. Dans les rues foulées par Jacques Brel, vous trouverez d’incroyables bistrots, ou l’on vous sert des bières et puis des moules, des moules et puis des frites. Et puis, bien sûr, à Brussels, il y Léon! Vous y trouverez du saumon à l’unilatérales, et puis encore des frites, et des bières. Les rues sont sinueuses, colorés et joyeuses comme dans un tableau hivernal du temps jadis. C’est une ville monumentale et proche, mythique et vivante, où il fait bon aimer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :